Parce que vous, lecteurs, avez aussi droit au chapitre : Le Clan Tarran, t. 1, : « La romancière » de K.Sangil
le 27 janvier 2017

Avouons-le tout de suite, j’ai commencé ma lecture un peu à reculons. J’ai acheté ce livre, un peu sur un coup de tête, suite à certains commentaires qui m’avaient fait tendre l’oreille (et rassurée). Mais une fois en main, j’ai dû me donner un bon coup de fouet mental.

Le truc c’est que j’ai une trouille terrible des vampires. Je me voyais déjà faire des cauchemars en 3D et en couleurs (bien rouge). Les premières pages ont donc été un peu difficiles. À chaque paragraphe, je m’attendais à voir l’héroïne finir en charpie sous les crocs d’une bande d’assoiffés.

Puis, je me suis laissée porter par l’histoire et mes craintes se sont apaisées. Certes, de temps à autre, une canine pointait, avec juste ce qu’il faut de piquant pour donner du pep à l’intrigue sans me pousser à plonger sous ma couette pour m’y cacher.

Et vous savez quoi ? j’ai finalement pris un plaisir fou à lire ce roman. D’une part, parce que l’auteur nous fait découvrir un monde (vampirique) extrêmement intéressant, codifié, structuré. J’ai ouvert mon horizon sur un univers insoupçonné. Moi qui pensais (injustement) que les vampires étaient des histoires pour adolescents bourrés d’hormones. Mea culpa. Ce n’est absolument pas le cas ici !

Ce roman s’adresse donc à des adultes intéressés par la découverte d’un autre peuple, une autre race et leur intégration avec les Hommes. Sans jamais donner des leçons de morale, l’auteur nous guide au travers des difficultés de cette intégration.

Quant au côté « romance », heureusement pour moi qui ne suis pas très friande du genre, ce n’est pas l’essence même du livre. Il y a quelques scènes romantiques, sensuelles, juste ce qu’il faut pour apprécier sans être écœuré. Mais surtout, nous ne sommes pas dans l’histoire d’une conquête amoureuse. Le couple se forme très vite et c’est surtout son évolution que nous suivons au fil des pages.

En résumé : ce n’est pas un roman de vampires assoiffés de sang, c’est un roman sur le mode de vie des vampires. Ce n’est pas une romance, c’est une peinture de la vie quotidienne, les joies et les difficultés d’un couple hors normes.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :