Parce que vous, lecteurs, avez aussi droit au chapitre : Ad Majorem Dei Gloriam de M’isey

Voici une belle découverte que ce roman de M’Isey. A travers un roman fantastique où s’entremêlent vivants et non-morts, chrétiens et apostats; l’auteur nous entraîne dans un roman sombre et complexe. On accroche vite aux personnages même si j’avoue m’être un peu perdue au début en essayant de suivre l’intrigue. Le style travaillé et soutenu nous emmène jusqu’à la fin du roman où on se rend compte que sur fond de guerre mondiale, et au travers de vampires on soulève des notions telles que violence, religion, acceptation de soi et fanatisme.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d blogueurs aiment cette page :